Précarité alimentaire et santé mentale des jeunes adultes

La précarité alimentaire est une situation dans laquelle un individu subit des restrictions quantitatives et/ou qualitatives de son alimentation, qui affectent sa qualité de vie, son bien-être et sa santé. (1) Ce n’est pas seulement une problématique qui affecte les pays les moins développés : en France, on estime que près de 12% de la population serait en situation de précarité alimentaire. (2) Les effets de la précarité alimentaire sur la santé physique (malnutrition, obésité) sont bien documentés. Nous discutons dans cet article des liens potentiels entre la précarité alimentaire et les troubles psychiatriques chez les jeunes adultes. Dans l’étude TEMPO1, ceux étant en situation de précarité alimentaire présentent plus d’épisodes dépressifs, d’idées suicidaires et de plus de problèmes de dépendance à l’alcool, à la nicotine ou au cannabis comparés aux jeunes adultes ne présentant pas de précarité alimentaire.

Bien que se nourrir soit un droit humain, l’accès à une alimentation suffisante et variée n’est pas encore garanti pour tous en France. Être en situation de précarité alimentaire est une grande source de stress et d’anxiété et a un impact important sur la dignité et l’estime de soi des individus qui la subissent. Le lien entre la précarité alimentaire et les problèmes de santé mentale a récemment été suggéré par plusieurs études. Une étude américaine a constaté que lorsqu’une mère était en situation de précarité alimentaire, celle-ci et ses enfants étaient davantage sujets à des troubles d’anxiété ou à des épisodes de dépression majeure. (3) Une autre étude sur des adolescents américains a suggéré que la précarité alimentaire était associée à des troubles de santé mentale listés dans le DSM-IV2, indépendamment du statut socioéconomique. (4) Quelques études ont également trouvé une association entre précarité alimentaire et consommation de tabac. Jin E. Kim et Janice Y. Tsoh (2016) ont montré que les jeunes adultes ayant un niveau socioéconomique désavantageux et étant en situation de précarité alimentaire fumaient davantage que ceux n’étant pas en situation de précarité alimentaire et que la précarité alimentaire était associée avec une consommation de tabac quotidienne. (5) Le diagramme suivant illustre les liens complexes entre la précarité alimentaire et la santé mentale, ainsi que comment la précarité alimentaire peut jouer un rôle dans le cercle vicieux engendré par un faible statut socioéconomique et les problèmes de santé mentale :

schema2Précarité alimentaire et problèmes de santé mentale, liens complexes et multiples. Adapté de  Compton, M. T., & Shim, R. S. (Eds.). (2015). The Social Determinants of Mental Health. American Psychiatric Publishing, Inc.

Dans l’équipe ERES, Laura Pryor et ses collègues se sont intéressés au lien entre la précarité alimentaire et les problèmes de santé mentale chez 1214 jeunes adultes, âgés de 18 à 35 ans en France, issus de la cohorte TEMPO. (6) Les auteurs considèrent qu’il est important d’étudier cette période de vie, car les nombreux changements qui se font peuvent être source de vulnérabilité particulièrement importante. D’autant plus que c’est une période ou le début des problèmes psychologiques est fréquent. Les problèmes de santé mentale ont été étudiés sous quatre angles : épisode majeur de dépression, idées suicidaires, troubles de l’attention et hyperactivité et dépendance à la nicotine, à l’alcool ou au cannabis. Pour évaluer une possible relation entre précarité alimentaire et santé mentale, les auteurs ont construit un score de propension prenant en compte l’historique familial durant l’enfance,  ainsi que les caractéristiques sociales, économiques et de vie des jeunes adultes. Un score de propension permet d’étudier un lien causal entre une exposition et une variable d’intérêt en simulant une randomisation dans le cadre d’une étude observationnelle.

Les résultats ont montré que les jeunes adultes en situation de précarité alimentaire présentaient deux fois plus d’épisodes dépressifs, plus de trois fois plus d’idées suicidaires et 1,7 fois plus de problèmes de dépendance à l’alcool, à la nicotine ou au cannabis comparé aux jeunes ne présentant pas de précarité alimentaire. Par contre les auteurs n’ont pu déterminer si la précarité alimentaire était source de problèmes en santé mentale ou si à l’inverse, le fait d’être sujet à un problème en santé mentale est associé à un plus grand risque de précarité alimentaire. En effet, on voit à l’aide du schéma ci-dessus qu’être en situation de précarité alimentaire peut générer un stress qui peut évoluer en dépression, qui peut elle-même, si elle est prolongée, être source de difficultés financières s’il y un arrêt de travail par exemple, et de ce fait aggraver la situation de précarité alimentaire.

Dans tous les cas, il est important que des initiatives soient prises pour améliorer la qualité de l’alimentation d’une jeune population, sur le lieu d’étude ou de travail, par exemple, ou via d’autres interventions. Des études importantes sont en cours pour mettre en lumière les interventions les plus propices pour assurer une sécurité alimentaire durable tout en promouvant l’inclusion sociale, le respect et la dignité des personnes concernées, tout en évitant leur stigmatisation. (7)

  1. Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale, S’entendre sur la terminologie, CSA, 39ème session 15-20 octobre 2012.
  2. Darmon N, Bocquier A, Vieux F, Caillavet C. : L’insécurité alimentaire pour raisons financières en France, pp583-602, Chapitre in Les travaux de l’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale 2009-2010. La documentation Française Editeurs. 2010
  3. Whitaker RC, Phillips SM, Orzol SM: Pediatrics. Food insecurity and the risks of depression and anxiety in mothers and behavior problems in their preschool-aged children; 2006 Sep;118(3):e859-68.
  4. McLaughlin KA, Green JG, Alegría M, Jane Costello E, Gruber MJ, Sampson NA, Kessler RC: Food insecurity and mental disorders in a national sample of U.S. adolescents. J Am Acad Child Adolesc Psychiatry. 2012 Dec;51(12):1293-303.
  5. Kim JE, Tsoh JY: Cigarette Smoking Among Socioeconomically Disadvantaged Young Adults in Association With Food Insecurity and Other Factors. Prev Chronic Dis. 2016 Jan 14;13
  6. Pryor L, Lioret S, van der Waerden J, Fombonne É, Falissard B, Melchior M: Food insecurity and mental health problems among a community sample of young adults. Soc Psychiatry Psychiatr Epidemiol. 2016 Aug;51(8):1073-81.
  7. Martin KS, Wu R, Wolff M, Colantonio AG, Grady J: A novel  food  pantry  program:  food  security,  self-sufficiency,  and diet-quality  outcomes.  Am  J  Prev  Med. 2013  45(5):569–575.
  1. Trajectoires Epidémiologiques en Population
  2. DSM-IV: Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 4e édition.

Auteur : Aurélie Nakamura

Étudiante en master santé publique.

1 réflexion sur « Précarité alimentaire et santé mentale des jeunes adultes »

Les commentaires sont fermés.