Réduire les inégalités de santé chez les personnes LGBTI, le projet Européen « Health4LGBTI »

Les inégalités sociales de santé se réfèrent aux différences en santé, injustes et dues à la situation sociale, qui pourraient être traitées par des politiques publiques. Ces inégalités touchent particulièrement les personnes LGBTI (Lesbiennes, Gays, Bisexuel-le-s, Trans, et Intersexes) à travers les normes culturelles et sociales discriminatoires, et la stigmatisation. Pour ces raisons, l’Europe a lancé le projet « Health4LGBTI » afin de mieux comprendre et de réduire ces inégalités.

Le projet « Health4LGBTI », commandité par l’Union Européenne,  est un projet pilote visant à explorer les besoins et les défis en matière de santé rencontrés par les personnes LGBTI et à analyser les principaux obstacles aux recours aux soins auxquels elles font face.(1) Ce projet a aussi pour objectif de fournir aux professionnel-le-s de santé Européen-ne-s des outils qui leur permettront d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour mieux prendre en charge les personnes LGBTI.

Un rapport de synthèse résumant le problème

Dans le cadre de ce projet, une revue de la littérature scientifique et un rapport de synthèse ont mis en évidence des inégalités sociales de santé physique et mentale vécues par les personnes LGBTI. Ainsi, par rapport à la population générale, le rapport souligne une santé perçue généralement moins bonne et une incidence plus élevée pour certains cancers, symptômes de détresse mentale, ainsi que pour certaines conditions psychologiques.

D’après les auteur-e-s de ce rapport, ces inégalités sont générées par l’interaction de multiples facteurs environnementaux, sociaux, culturels et politiques, dont des normes culturelles et sociales « hétéronormées » et « hétérosexistes », le stress minoritaire ou « minority stress » ressenti par des membres de groupes minoritaires stigmatisés, la victimisation, la discrimination individuelle et institutionnelle, et la stigmatisation.(2)

Accès aux soins et manuel de formation

Selon le rapport, un des obstacles les plus courants pour les personnes LGBTI dans l’accès aux soins est l’ignorance de nombreu-ses-x professionnel-le-s de santé des besoins de santé spécifiques à cette population, ce qui peut causer la non-reconnaissance de problèmes de santé ou des erreurs de diagnostic. Un autre obstacle important est la non-divulgation concernant l’orientation sexuelle ou l’identité de genre à un-e professionnel-le de la santé par peur de subir entre autres une discrimination, ou un traitement moins favorable.

Suite à ce rapport et à des enquêtes quantitatives et qualitatives au sein de 6 pays Européens un manuel de formation destiné aux professionnel-le-s de santé est en train d’être développé. Cette formation vise à améliorer les connaissances, attitudes et compétences des professionnel-le-s de la santé lors de la prise en charge des personnes LGBTI. Une meilleure connaissance des problèmes spécifiques aux personnes LGBTI, mais aussi une sensibilisation aux discriminations contribueront à améliorer leur accès aux soins et leur prise en charge.

DU8-oXkWsAENOVU
Une version préliminaire du manuel de formation présentée lors d’une conférence à Bruxelles en février 2018.

Prochaines étapes ?

Ce projet pilote, toujours en cours de développement, est une bonne initiative pour lutter contre les inégalités de santé subies par les personnes LGBTI. Cette initiative doit être aussi concrétisée par des politiques publiques au sein de chaque pays pour pérenniser la sensibilisation contre les discriminations selon l’orientation sexuelle et l’identité de genre au sein des systèmes de santé mais également au sein des systèmes d‘éducation.

Lire le rapport : https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/social_determinants/docs/stateofart_report_en.pdf

Réferences

  1. Reducing health inequalities faced by LGBTI people: new training kit and research insights for health professionals | EuroHealthNet [Internet]. [cité 7 mars 2018]. Disponible sur: https://eurohealthnet.eu/media/news-releases/reducing-health-inequalities-faced-lgbti-people-new-training-kit-and-research
  2. Psychologie de la discrimination et des préjugés: De la théorie à la pratique. De Boeck Superieur; 2018. 306 p.

Auteur : Fabienne El-Khoury Lesueur

Chercheuse postdoctorale dans l'équipe de recherche en épidémiologie sociale (ERES), ipleps, Inserm @Fabienne_ek