Inégalités sociales et Covid-19

Que sait-on des inégalités sociales vis-à-vis de l’infection à Covid-19 ? Un article dans Mediapart et une tribune dans Libération écrits par des chercheurs de l’équipe ERES indiquent que les données permettant de mesurer les inégalités sociales vis-à-vis de l’infection à Covid-19 sont très rares. Pourtant, en cas d’épidémie, les inégalités sociales de mortalité et santé sont majeures, les populations les plus défavorisées étant celles qui souvent n’ont pas les moyens matériels, sociaux et financier de se protéger, se soigner, ou de limiter les conséquences de la maladie. Ces deux articles indiquent l’urgence de renseigner et de mesurer ces inégalités. Vous les trouverez ci-dessous.

Inégalités sociales vis-à-vis du COVID-19? Ecrit par Maria Melchior (Inserm, ERES), Séverine Deguen (EHESP, ERES), et Cécile Vuillermoz (Inserm, ERES) dans Mediapart, le 6 mai 2020

Pour lutter contre les inégalités sociales de santé, il faut pouvoir les mesurer ! Ecrit par Thierry Lang (Université de Toulouse), Cyrille Delpierre (Inserm), Michelle Kelly-Irving (Inserm), et Gwenn Menvielle (Inserm, ERES) dans Libération, le 4 mai 2020

Qu’est-ce que le renoncement aux soins ? Notion et mesure subjectives.

Interroger les individus sur la fréquence, le type et le non recours aux soins ne permet pas de rendre compte précisément de leur accès aux soins puisque cela ne mesure pas les besoins réels des individus. Le renoncement aux soins permet de prendre en compte cette notion de besoins de soins non satisfaits qu’un état de santé aurait justifié du point de vue des individus. Cet article explique en quoi le renoncement aux soins est un concept subjectif et comment la manière de le mesurer influence la réponse des individus. Continuer à lire … « Qu’est-ce que le renoncement aux soins ? Notion et mesure subjectives. »

Les causes de décès des personnes sans-domicile en France

Chaque hiver, la situation des personnes sans-domicile mobilise l’opinion publique à cause des températures basses. Pourtant, le froid n’est pas la première cause de mortalité des personnes sans-domicile. Nous discutons ici les résultats d’une étude du CépiDc-Inserm sur la mortalité des sans-domicile.

Continuer à lire … « Les causes de décès des personnes sans-domicile en France »

L’absence de suivi gynécologique : un frein à l’accès au dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes sans logement. 

Les femmes sans domicile qui n’ont pas de suivi gynécologique sont deux fois plus nombreuses que les femmes qui ont un suivi à ne pas effectuer de dépistage du cancer du col de l’utérus. Améliorer leur accès à un suivi gynécologique permettrait d’augmenter la couverture de dépistage dans cette population à très haut risque de ce cancer. Des actions locales et nationales doivent être développées afin de garantir un suivi gynécologique régulier à toutes les femmes et ainsi de réduire l’absence et le retard de dépistage.

Continuer à lire … « L’absence de suivi gynécologique : un frein à l’accès au dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes sans logement. « 

Lutte anti-tabac : quand la prévention creuse les inégalités sociales de santé

Les populations les plus défavorisées présentent les consommations de tabac les plus élevées en France, et sont aussi les moins sensibles aux messages préventifs. Comment la prévention contre le tabagisme peut-elle creuser davantage ces inégalités sociales de santé

Continuer à lire … « Lutte anti-tabac : quand la prévention creuse les inégalités sociales de santé »