Comment établir des priorités en matière de réduction des inégalités socio-territoriales de santé ?

Article co-écrit avec Wahida Kihal-Talantikite.

Alors que les inégalités sociales de santé se définissent comme « toute relation entre la santé et l’appartenance à une catégorie sociales » (1), les inégalités socio-territoriales, quant à elles, introduisent l’existence de disparités socioéconomiques entre les territoires reflétant également les disparités dans l’offre et l’accessibilité aux services sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

inegalites-territoriales-300x199
http://www.courrierdesmaires.fr/31641/inegalites-territoriales-environnementales-et-sociales-de-sante-regards-croises/

Continuer à lire … « Comment établir des priorités en matière de réduction des inégalités socio-territoriales de santé ? »

Le vieillissement face au marché de travail

age discrimination new phenomenon emerging at the workplace

Un article publié précédemment souligne les défis de la prise en charge du vieillissement populationnel dans les systèmes de protection sanitaire et social. Ce présent article discute des discriminations des personnes âgées dans le marché du travail argumentées sur la baisse de productivité et des performances cognitives des personnes âgées. Qu’en est-il scientifiquement ? Continuer à lire … « Le vieillissement face au marché de travail »

Durabilité de l’Etat-providence : le vieillissement démographique et la construction du concept de vieillissement actif

 

europa19602018

Le vieillissement démographique est un phénomène qui touche l’Europe ces dernières décennies. En France, l’indicateur conjoncturel de fécondité est resté en dessous de 2,1 depuis les années 80 (taux de renouvellement) et l’espérance de vie a augmenté de 9,2 ans pour les hommes et 8,2 ans pour les femmes entre 1980 et 2018, reflétant le vieillissement de la population. Face à ces changements structurels, quels sont les défis en matière de santé ? Quelles sont les répercussions sur la durabilité de l’Etat-providence de la maintenance de soins pour les personnes âgées? Continuer à lire … « Durabilité de l’Etat-providence : le vieillissement démographique et la construction du concept de vieillissement actif »

La mobilité de la population peut-elle aggraver l’existence d’inégalités sociales et environnementales de santé ?

Aujourd’hui, compte tenu de la croissance démographique et des nouvelles dynamiques urbaines, la mobilité des populations s’accélèrent et les territoires se redessinent. Ainsi, la mobilité de la population apparaît comme une nouvelle dimension à prendre en compte dans les études d’épidémiologie environnementale. De plus, depuis plusieurs années, la littérature scientifique documente le rôle particulier des facteurs socioéconomiques dans les études visant à quantifier l’impact sanitaire des expositions. Aussi, dans ce contexte, la question qui émerge vise à comprendre dans quelle mesure la mobilité de la population pourrait aggraver les inégalités sociales et environnementales de santé.

Continuer à lire … « La mobilité de la population peut-elle aggraver l’existence d’inégalités sociales et environnementales de santé ? »

Qu’est-ce que le renoncement aux soins ? Notion et mesure subjectives.

Interroger les individus sur la fréquence, le type et le non recours aux soins ne permet pas de rendre compte précisément de leur accès aux soins puisque cela ne mesure pas les besoins réels des individus. Le renoncement aux soins permet de prendre en compte cette notion de besoins de soins non satisfaits qu’un état de santé aurait justifié du point de vue des individus. Cet article explique en quoi le renoncement aux soins est un concept subjectif et comment la manière de le mesurer influence la réponse des individus. Continuer à lire … « Qu’est-ce que le renoncement aux soins ? Notion et mesure subjectives. »

Pénaliser financièrement les familles d’enfants violents ne ferait qu’accroître les inégalités

Dans une tribune parue dans le Monde le 28 janvier 2019, Maria Melchior discute de la conséquence néfaste de la pénalisation financière des familles dont les enfants auraient causé des violences. Cette tribune paraît à la suite de la proposition de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education sur la responsabilisation des familles et l’accompagnement à la parentalité pour prévenir les violences. Il évoque la possibilité du retrait d’allocations familiales pour les parents qui seraient « complices d’une évolution violente de leurs enfants » a t-il déclaré à des journalistes de l’AFP.

Continuer à lire … « Pénaliser financièrement les familles d’enfants violents ne ferait qu’accroître les inégalités »

La relation entre la dépression et les facteurs de risque cardiovasculaire.

heart and brain conflict

En France, 140 000 décès par an sont dus à des maladies cardiovasculaires [1] et environ 5 à 12 % de la population française souffrent de dépression. [2]. La dépression est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaires traditionnels.  La relation entre les maladies cardiaques et l’hypertension, le diabète et la dyslipidémie* varie-t-elle en présence de la dépression ?

Continuer à lire … « La relation entre la dépression et les facteurs de risque cardiovasculaire. »