Scores de propension (1/2) : utilité et limites des méthodes usuelles

A quoi servent les scores de propension en épidémiologie ? Quelles sont les méthodes habituelles utilisées pour les estimer ? Quelles sont les limites de ces méthodes ? Quelles autres méthodes peuvent améliorer l’estimation des scores de propension ? Voici quelques éléments de réponse.

Continuer à lire … « Scores de propension (1/2) : utilité et limites des méthodes usuelles »

Un suivi somatique insuffisant pour les personnes vivant avec un trouble psychique sévère : la preuve par les chiffres

Article co-écrit avec Magali Coldefy, chercheure en géographie de la santé, associée à l’Irdes

Le recours aux soins de prévention (vaccinations spécifiques, dépistage des cancers) et aux spécialistes (notamment gynécologues, dentistes, ophtalmologues) est plus faible chez les individus suivis pour un trouble psychique sévère par rapport au reste de la population, et ce bien qu’ils aient plus fréquemment de nombreuses autres pathologies chroniques. Par ailleurs, ils sont plus souvent hospitalisés pour des problèmes de santé qui n’auraient pas dû mener à une prise en charge hospitalière s’ils avaient bénéficié d’un suivi régulier en médecine générale.

Continuer à lire … « Un suivi somatique insuffisant pour les personnes vivant avec un trouble psychique sévère : la preuve par les chiffres »

Inégalités sociales de santé et migration. Résumé de la présentation V. Lorant lors du colloque ISS de l’Académie de médecine (2020)

L’Académie de médecine a organisé le 22 Janvier 2020, dans le cadre de son bicentenaire, un colloque sur les inégalités de santé, où de nombreux chercheurs français et internationaux sont intervenus. Après le résumé des travaux de Johan Mackenbach, nous rapportons et discutons ici l’exposé de Vincent Lorant, sociologue à l’Université catholique de Louvain, qui s’est intéressé à l’accès aux soins des migrants en Europe.

Continuer à lire … « Inégalités sociales de santé et migration. Résumé de la présentation V. Lorant lors du colloque ISS de l’Académie de médecine (2020) »

Les registres des maladies et pathologies en France : une veille sanitaire égalitaire ?

Ce travail a été réalisé dans le cadre du module interprofessionnel organisé au sein de l’EHESP et co-encadré par Cyrille Harpet (professeur de l’EHESP). Consulter la version complète au lien suivant : https://documentation.ehesp.fr/pmb/index.php?lvl=etagere_see&id=42

Début 2019, la polémique concernant la croissance du nombre de bébés nés « sans bras », (appelé les agénésies transverses), a fait surgir plusieurs interrogations de santé publique dont celle de la couverture territoriale de la surveillance des maladies et des pathologies en France. Cette situation questionne les orientations des politiques de santé publique à travers l’organisation de la veille sanitaire et de la prévention en France. Un des outils de structuration de ces politiques, qui a contribué à faire émerger l’interrogation sur l’existence de ces clusters de cas, sont les registres épidémiologiques : mais permettent-ils une veille sanitaire égalitaire ? en d’autres termes, existe-t-il une surveillance égalitaire de l’état de santé de la population ?

Continuer à lire … « Les registres des maladies et pathologies en France : une veille sanitaire égalitaire ? »

Evolution et persistance des inégalités sociales de santé en Europe. Résumé de la présentation J. Mackenbach lors du colloque ISS de l’Académie de médecine (2020).

L’Académie de médecine a organisé le 22 Janvier 2020, dans le cadre de son bicentenaire, un colloque sur les inégalités de santé, où de nombreux chercheurs français et internationaux sont intervenus. Parmi les nombreuses et riches interventions, nous avons choisi de porter notre attention sur celle de Johan Mackenbach, professeur de santé publique aux Pays-Bas et spécialiste des inégalités sociales de santé, qui a présenté une synthèse de ses travaux sur la persistance des inégalités de santé en Europe.

Continuer à lire … « Evolution et persistance des inégalités sociales de santé en Europe. Résumé de la présentation J. Mackenbach lors du colloque ISS de l’Académie de médecine (2020). »

Changement climatique, inégalités et Covid-19 : un triptyque indissociable

« Construire un environnement sain, favorable à la santé de tous et plus précisément envers les plus vulnérables, est un enjeu majeur si l’on veut agir pour une relance plus écologique et équitable ».

Des chercheures de l’équipe ERES, de l’EHESP et du CNRS ont publié une tribune dans Libération. A lire ici

source : https://www.greenpeace.org/canada/fr/histoires/30100/la-covid-19-le-climat-et-lenvironnement-les-reponse-a-vos-questions/

Inégalités sociales et Covid-19

Que sait-on des inégalités sociales vis-à-vis de l’infection à Covid-19 ? Un article dans Mediapart et une tribune dans Libération écrits par des chercheurs de l’équipe ERES indiquent que les données permettant de mesurer les inégalités sociales vis-à-vis de l’infection à Covid-19 sont très rares. Pourtant, en cas d’épidémie, les inégalités sociales de mortalité et santé sont majeures, les populations les plus défavorisées étant celles qui souvent n’ont pas les moyens matériels, sociaux et financier de se protéger, se soigner, ou de limiter les conséquences de la maladie. Ces deux articles indiquent l’urgence de renseigner et de mesurer ces inégalités. Vous les trouverez ci-dessous.

Inégalités sociales vis-à-vis du COVID-19? Ecrit par Maria Melchior (Inserm, ERES), Séverine Deguen (EHESP, ERES), et Cécile Vuillermoz (Inserm, ERES) dans Mediapart, le 6 mai 2020

Pour lutter contre les inégalités sociales de santé, il faut pouvoir les mesurer ! Ecrit par Thierry Lang (Université de Toulouse), Cyrille Delpierre (Inserm), Michelle Kelly-Irving (Inserm), et Gwenn Menvielle (Inserm, ERES) dans Libération, le 4 mai 2020

Pratiques d’allaitement chez les femmes sans domicile en Ile-de-France : influence des facteurs liés à la migration

L’allaitement exclusif réduirait le risque de survenue de certaines maladies chez l’enfant, mais aussi celui de mort subite du nourrisson. Si de nombreux facteurs sociaux-culturels ont été identifiés comme influençant les pratiques d’allaitement dans la population générale, on connait peu ces facteurs dans les populations en situation de grande précarité. Dans cet article, nous présentons les résultats d’une étude de l’influence du pays de naissance de la mère et du contexte de naissance de l’enfant sur les pratiques d’allaitement chez des femmes sans domicile hébergées en Ile-de-France. Nous discuterons également de l’intérêt d’une promotion de l’allaitement dans cette population.

Continuer a lire…

L’intimidation en milieu scolaire augmente le risque de développer des problèmes de santé mentale et vice versa

Une nouvelle étude publiée dans ‘Journal of Adolescent Health’ suggère qu’il existe une relation à double sens entre la perpétration de l’intimidation en milieu scolaire (aussi appelée harcèlement scolaire) et les problèmes de santé mentale chez les jeunes. La perpétration d’intimidation augmenterait le risque de développer des problèmes de comportement intériorisés – tel que la dépression, l’anxiété, le retrait social – et présenter ces problèmes augmenterait la probabilité d’intimider les autres. Alors que les précédentes recherches se sont concentrées sur les causes et les conséquences pour les victimes d’intimidation, il s’agit de la première étude à explorer de manière approfondie la séquence temporelle entre la perpétration de l’intimidation et les problèmes de santé mentale.

Continuer à lire … « L’intimidation en milieu scolaire augmente le risque de développer des problèmes de santé mentale et vice versa »