Inégalités sociales vis-à-vis de la santé mentale – que peut-on faire pendant l’enfance et l’adolescence pour briser le cercle vicieux?

Les circonstances socioéconomiques sont connues pour être associées à la santé mentale depuis les travaux menés par Edward Jarvis dans l’État du Massachusetts aux États-Unis en 1855, montrant que les personnes appartenant à des groupes sociaux défavorisés étaient surreprésentées parmi les personnes hospitalisées dans ce qui à l’époque était appelé les « asiles » (1).  Comme beaucoup de médecins et d’épidémiologistes de son époque, Jarvis a principalement attribué la relation entre la santé mentale et la pauvreté aux défauts innés des individus. Seul un «traitement moral» pouvait partiellement aider les personnes en situation défavorisée souffrant de troubles psychiques, mais les inégalités sociales dans ce domaine étaient jugées inévitables. Il s’ensuit que les inégalités sociales en matière de santé mentale seraient également inévitables. 160 ans plus tard, que sait-on de la relation entre la santé mentale et la position socio-économique ?

Continuer à lire … « Inégalités sociales vis-à-vis de la santé mentale – que peut-on faire pendant l’enfance et l’adolescence pour briser le cercle vicieux? »

Inégalités d’accès aux modes de garde pendant la petite enfance en France

Les modes de garde pendant la petite enfance sont variés, et évoluent dans le temps. Des études ont supposé l’existence d’un effet du mode de garde sur la santé de l’enfant. Cependant, l’accès à certains modes de garde des enfants avant 3 ans est inégal. Cet article constituera le premier volet d’une série d’articles sur le mode de garde et la santé de l’enfant et s’intéressera aux inégalités d’accès à certains modes de garde.

Continuer à lire … « Inégalités d’accès aux modes de garde pendant la petite enfance en France »

Précarité alimentaire et santé mentale des jeunes adultes

La précarité alimentaire est une situation dans laquelle un individu subit des restrictions quantitatives et/ou qualitatives de son alimentation, qui affectent sa qualité de vie, son bien-être et sa santé. (1) Ce n’est pas seulement une problématique qui affecte les pays les moins développés : en France, on estime que près de 12% de la population serait en situation de précarité alimentaire. (2) Les effets de la précarité alimentaire sur la santé physique (malnutrition, obésité) sont bien documentés. Nous discutons dans cet article des liens potentiels entre la précarité alimentaire et les troubles psychiatriques chez les jeunes adultes. Dans l’étude TEMPO1, ceux étant en situation de précarité alimentaire présentent plus d’épisodes dépressifs, d’idées suicidaires et de plus de problèmes de dépendance à l’alcool, à la nicotine ou au cannabis comparés aux jeunes adultes ne présentant pas de précarité alimentaire.

Continuer à lire … « Précarité alimentaire et santé mentale des jeunes adultes »

Le travail est-il bon pour notre santé ?

La souffrance psychique en lien avec le travail est un problème de plus en plus fréquent dans notre société. En médecine générale, clé dans le traitement des troubles mentaux fréquents, peu d’études sur cette thématique ont été menées en Europe, et aucune en France.

Continuer à lire … « Le travail est-il bon pour notre santé ? »

La pratique d’une activité physique régulière pendant la grossesse peut-elle prévenir une dépression postpartum ?

La dépression postpartum est définie comme une dépression mineure ou majeure ayant lieu jusqu’à un an après l’accouchement. Elle touche entre 8 et 25% des femmes dans les pays occidentaux et a des conséquences négatives pour la mère, pour l’enfant et pour l’entourage (1). On sait que pratiquer une activité physique régulière a de nombreux bénéfices pour la santé physique et mentale.  Qu’en est-il de la dépression postpartum ?

Continuer à lire … « La pratique d’une activité physique régulière pendant la grossesse peut-elle prévenir une dépression postpartum ? »

Repérage d’un mal-être chez les femmes enceintes

Femme enceinte, sport, bien-être

La grossesse est un évènement physiologique dans la vie d’une femme qui est le plus souvent accueilli avec joie. Cependant, c’est aussi une période de transition où les changements physiques, émotionnels et environnementaux sont considérables. Ces modifications peuvent altérer le bien-être des femmes enceintes.

Continuer à lire … « Repérage d’un mal-être chez les femmes enceintes »

Psychological determinants when assessing violence

Experiencing adverse life events such as war, hunger or sexual abuse can determine future psychological disorders. Little information is given to professionals to assess and to build rapport with the patient in order to evaluate these situations of violence. In this post, we discuss the different psychological consequences of traumatic events as well as the lack of screenings that take place in health reports regarding violence, in comparison to other predicaments.

Continuer à lire … « Psychological determinants when assessing violence »