Le temps de la peine. Résumé de l’intervention de la sociologue Yasmine Bouagga lors du colloque « Vies invisibles, morts indicibles »

Le colloque « Vies invisibles, morts indicibles », organisé par le Pr Didier Fassin au Collège de France, interroge les inégalités de valeurs attribuées aux vies humaines par les sociétés contemporaines, en étudiant la manière dont ces sociétés traitent certaines vies humaines. Yasmine Bouagga est sociologue au CNRS (laboratoire Triangle). Elle défend l’idée que l’emprisonnement est une sanction par le temps, qui doit être comprise non seulement comme la durée de la peine, mais aussi comme une mainmise sur le temps social des individus pendant leur incarcération et elle montre, à travers l’attribution différenciée des aménagements de peine, que l’expérience du temps de la peine varie selon le statut social.

Continuer à lire … « Le temps de la peine. Résumé de l’intervention de la sociologue Yasmine Bouagga lors du colloque « Vies invisibles, morts indicibles » »